Petite leçon d'Histoire...

Publié le par MissBride

Tout d’abord, sachez que le mot mariage a une racine latine. En effet, il vient du terme " mas maris "qui signifie : "mâle".

éh oui !! l'origine de l'union de deux êtres était au départ une union masculine. La femme n'y prenait pas part, puisque son père la mariait à un homme. Alors, la tutelle de la femme passait du père au mari.( AH LALA... machisme quand tu  nous tient...)

picture


Le premier mariage date officiellement de l'époque de l'empire romain
mais il n'avait pas grand chose à voir avec l'acte consenti et désiré d'aujourd'hui.

A cette époque, les hommes enlevaient les femmes qu'ils désiraient par la force et pour légaliser un peu cette déplorable méthode, un mariage de fait fut institué. Ce n'était pas une célébration mais plutôt un constat après un an de vie commune. Et de toute évidence la femme n'avait absolument pas son mot à dire sur le choix de son époux puisqu'elle passait de l'autorité paternelle à l'autorité conjugale.


C'est a
u 12e siècle que le mariage devient un sacrement, c'est l'heure de la notion active du concept. On ne "donne" plus en mariage, mais cela devient "l'action de (se) marier".

De nos jours,  le dictionnaire définit le mariage comme l'union légitime d'un homme et d'une femme par le lien conjugal.                                                                                                                                                                                 

Au début du 20e siècle, l'union libre est à la mode dans les milieux littéraires et artistiques. Ceci s'amplifiera encore au milieu du siècle avec la libéralisation sexuelle des années 60. Le mariage devient ringard et ce n'est qu'au début des années 90 que le mariage a retrouvé ses lettres de noblesses chez les jeunes couples.


Voilà pour la mini leçon d'histoire, je préfère l'exaustivité plutôt que le gros pavet d'Histoire...


A très vite,

B.

Publié dans Coutumes & Traditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article